L’Executive Summary est la synthèse d’un projet. L’objectif de ce document est destiné à intéresser rapidement le lecteur, essentiellement un investisseur. Il consiste non pas en une introduction, mais plutôt en un concentré du projet. Il est généralement constitué d’une page voire de quatre pages (1 page de garde, 2 pages de contenu et 1 page de dos) au choix. C’est un document très normé, il doit être clair, simple, efficace avec des phrases courtes et, sans fautes d’orthographe. Il doit être adapté en fonction de l’interlocuteur. La forme a autant d’importance que le fond.

Exemple de plan type d’un Executive Summary
§1 – Problématique
§2 – Solution préconisée ; 3 caractéristiques principales du produit / service
§3 – Innovation, partenariats de recherche, brevets, lauréat concours, etc.
§4 – Marché, perspectives et clients
§5 – Positionnement par rapport aux solutions substituts
§6 – Modèle de revenu et principales hypothèses
§7 – Éléments financiers : chiffres d’affaires à 3/5 ans, résultat d’exploitation, 2 à 3 ratios clés
§8 – Les besoins en financement
§9 – Équipe, complémentarité des profils et son adéquation avec le projet
§10 – La demande, attentes vis-à-vis de votre interlocuteur

Les erreurs que j’ai le plus vu :
1) des fautes, des fautes, des fautes
2) la forme au détriment du fond et inversement, vous devez trouver un équilibre entre les deux
3) 10 pages de résumé…

Bonne rédaction 🙂

Share.

About Author

Depuis 5 ans, il accompagne la création et le développement de start-up technologiques. Conseil de dirigeants et responsable des pôles de compétences RH, financements publics et communication pour les start-up, dans le 1er incubateur technologique de France, IncubAlliance, il a développé une expertise dans l’innovation technologique.

Leave A Reply